• White Facebook Icon
  • LinkedIn Social Icône

Les Actualités

Rechercher
  • Contact@imhel.lu

Le mot du Président

Mis à jour : il y a 6 jours


Chers toutes et tous,


L’année 2020 s’achève et nous avons tous tendance à penser tout haut: enfin!

Car cette année a été spéciale, inhabituelle, imprévisible. Et pourtant elle a été remplie d’enseignements.

Nous avons pu observer les différents comportements de nos concitoyens, certains nous étant connus, d’autres nous ont ouvert les yeux sur la diversité des êtres humains et l’infinie panoplie de leurs raisonnements intellectuels.

Nous avons pu nous rendre compte, que les arguments scientifiques n’ont aucun poids dans les décisions politiques ou lorsqu’elles sont confrontées à de fausses croyances basées sur des théories complotistes et exploitant les craintes ancestrales de certaines personnes.

Nous réalisons que l’économie et le bien-être individuel ont pris une place importante dans notre société et que la notion de « libertés fondamentales » peut-être détournée et bafouée à des fins égoïstes et irresponsables.

Nous avons aussi appris ou réappris à penser à nos proches, isolés chez eux ou dans une maison de soin, une clinique. Les contacts ont été limités pendant les confinements. Certes les nouveaux moyens de communication nous ont bien aidé à maintenir une relation avec nos êtres chers, mais ils ne pourront pas remplacer le contact d’une présence physique, d’une étreinte, témoignage d’amour et de compassion. Quelle fut donc notre joie lorsque le confinement fut levé. La dynamique de nos vies a quelque peu repris son cours quasi normal, pendant un court laps de temps. Et puis re-belote pour les uns, un peu moins pour les autres, mais le malaise est revenu avec ses fantômes et ses peurs.

La période des fêtes de fin d’année est d’habitude un moment propice au recueillement, aux retrouvailles en famille, puis un moment de fête entre amis. Nous y sommes habitués, conditionnés. C’est devenu un réflexe pavlovien! Nous salivons déjà rien qu’en contemplant le calendrier à l’approche des fêtes. Pas étonnant que la déception va grandissante lorsque les gouvernements nous annonces des restrictions, un couvre-feu, un confinement ...

Pas étonnant que l’enfant rebelle en nous se manifeste et appelle à la révolte, à braver les interdits à vouloir résister au pouvoir et à le comparer à une dictature.

Mais dans ce cas, nous laissons alors libre cours à nos émotions, court-circuitant la raison de l’adulte bienveillant et agissons de façon irresponsable. Actions que nous risquerons de regretter un jour.

Nous sommes tellement habitués que l’Etat prenne soin de nous et nous donne la liberté et l’assurance d’une vie sans soucis, que nous en avons perdu le sens des responsabilités. Maintenant que ce même Etat nous impose des limites, nous nous sentons privés de nos droits fondamentaux. Alors que là n’est pas la question.

Chacun est responsable de soi! Mais parfois notre comportement fait prendre des risques à d’autres. C’est pour cela que notre civilisation s’est doté de lois, comme par exemple le code de la route. Les lois sont faites pour permettre une vie sociale en toute sécurité et empêcher que nous agissions de sorte à mettre en danger autrui.

Il en va ainsi des restrictions sociales imposées en ces temps-ci.

Si nous voulons que 2021 soit meilleure que 2020, respectons les distanciations sociales, et les mesures d’hygiène recommandées.

Nous avons aujourd’hui la possibilité de démontrer que nous pouvons agir de façon responsable pour le futur.

Nous sommes la solution ou le problème. A nous de choisir, mais nous devons tous faire le même choix.

De petites restrictions maintenant pour de plus grandes libertés plus tard.

Je vous souhaite, en cette fin d’année, de trouver la sérénité nécessaire pour passer les fêtes de façon différente, et pour 2021 santé, bonheur et joie de vivre.

Dr Marco Klop

Président IMHEL


8 vues0 commentaire

Rejoignez l'Institut

Inscrivez-vous à notre Newsletter
Suivez-nous sur les réseaux
  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône
Contactez-nous

© 2020. Tous droits réservés.